Pourquoi suis-je dépressif ?

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que vous vous en faites pour votre santé. Sachez qu’il s’agit déjà d’un bon début pour la guérison, quel que soit le mal dont vous souffrez. Des causes multiples peuvent être à l’origine d’une dépression si vous pensez en souffrir. Découvrez-en davantage sur ce trouble commun.

La dépression vient parfois du vécu

Un état dépressif peut découler de l’historique personnel du patient. Une enfance difficile peut affecter l’équilibre psychologique. Le trouble survient lorsque la relation avec les parents a toujours été conflictuelle. Un abus subit ou des expériences traumatisantes peuvent porter des préjudices moraux sur le long terme. La solitude et la timidité sont également incriminées. Les sujets déprimés ont une mauvaise image d’eux-mêmes. Parfois, l’éducation plonge l’individu dans un état second. S’il est perpétuellement rabaissé, son esprit tend à broyer du noir en permanence. C’est la raison pour laquelle il faut privilégier le positivisme pour élever un enfant.

Des causes héréditaires exposent aux troubles psychologiques

Les spécialistes estiment que certains gènes exposent une personne à la dépression. Le mal du siècle serait héréditaire. Quoi qu’il en soit, des observations cliniques ont démontré que les troubles psychologiques se transmettent des parents aux enfants. Vous pouvez trouver des infos intéressantes en allant consulter le site http://guerison-depression.com. D’ailleurs, si la mère a tendance à être continuellement triste, ses petits vont croire qu’il s’agit d’un état normal. Le problème tend même à s’aggraver avec la jeune génération. La prédisposition au stress est deux fois plus importante. Cela vient du fait que l’environnement devient plus hostile. L’éducation n’est plus la même que dans le passé. L’ère de l’enfant-roi fausse complètement la donne. Il a beaucoup de mal à grandir en pensant que tout lui serait offert sur un plateau d’argent…

L’environnement social rend dépressif

La société est responsable de votre dépression. Le stress qu’elle vous fait subir malmène vos neurones. Pire, votre corps en pâtit avec des hormones en furie. Une forte dose de cortisol et d’adrénaline dans le sang vous rend irritable. Ces sécrétions font que vous êtes en alerte à chaque instant, comme si vous vous apprêtez à faire face à une attaque de lion. Cette posture défensive vous fatigue profondément. À bout de nerfs, vous développez des phobies, en particulier la peur d’un environnement extérieur hostile. La pandémie du covid-19 ne fait qu’aggraver cette crainte. Sachez que les femmes se font beaucoup plus de souci que les hommes. Soupçon d’infidélité, carrière stagnante et d’autres fardeaux forment leur quotidien.

Les dépendances ou une mauvaise hygiène de vie

La consommation de certaines substances psychoactives peut rendre dépressif. L’alcool ne fait qu’aggraver une instabilité émotionnelle. La bouteille amplifie l’humeur. Une personne triste le devient encore davantage lorsqu’elle est sous l’effet des dérivés éthyliques. Les drogues sont également néfastes pour l’équilibre psychologique. Ceux qui en prennent régulièrement vivent un véritable calvaire quand ils doivent gérer un état de manque. Enfin, certains types de médicaments pourront aussi induire à la dépendance puis à la dépression. Les anxiolytiques devraient être administrés de manière occasionnelle. À la place, vous devriez vous habituer aux plantes et au yoga. Libérez votre agressivité par la boxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.