Hypothyroïdie : attention au stress

Une hypothyroïdie grave est une affection qu’on doit traiter toute sa vie. Pour que le traitement soit efficace, il faut prendre ses médicaments chaque jour, à heure fixe. Tout cela semble contraignant, mais c’est pour votre bien. Pour que votre affection ne s’aggrave pas, vous devez éviter le stress. Si ce n’est pas possible, apprenez à le gérer pour une meilleure qualité de vie.

Des solutions naturelles en cas de grand stress

Sur ce cite spécialisé, il est noté que le stress peut être à l’origine de l’hypothyroïdie. Il est également noté que le stress peut aggraver une hypothyroïdie avérée. Si malgré vos efforts, vous ne pouvez pas éviter les situations de stress, essayez des solutions naturelles pour vous calmer. Parmi ces solutions, il y a le cassis. Quels sont les effets bénéfiques de cette plante ? Sachez qu’il s’agit d’une plante tonique indiquée pour gérer les bouleversements liés au stress. Ce sont les bourgeons de cassis qui sont utilisés et présentés sous forme de macérats glycérinés, Ladrôme, Vitaflor, etc. Pour le prendre, mettez dans un verre d’eau 15 à 20 gouttes, à jeun le matin. Buvez-en chaque jour. Comme il s’agit d’une solution naturelle, vous n’en ressentirez pas les bienfaits immédiatement. Notez également que c’est une cure que vous devez suivre pendant plusieurs semaines, voire de plusieurs mois (3 en général). Outre le cassis, vous pouvez aussi gérer le stress par des techniques de méditation.

La lévothyroxine calme le stress, l’une des conséquences de l’hypothyroïdie

Il est établi de façon formelle que lorsque les hormones thyroïdiennes sont inactives ou déréglées, cela entraîne divers symptômes tels que la fatigue, la dépression, des douleurs musculaires, le stress, etc. De nombreuses affections mentales ont, en fait, pour origine, une défaillance thyroïdienne. Eh oui, le stress peut, comme le montre cette page, causer l’hypothyroïdie, mais il peut aussi être une manifestation de cette maladie. Quoi qu’il en soit, le traitement le plus indiqué dans ce cas est la lévothyroxine. Il a été en effet constaté qu’une prise en charge des déséquilibres de la thyroïde a permis, par la même occasion, de traiter le stress. Ainsi, si vous êtes sous stress et sous traitement contre l’hypothyroïdie, n’arrêtez sous aucun prétexte votre traitement. Montrez-vous rigoureux à ce sujet.

Réguler le microbiote intestinal pour moins stresser

Les études scientifiques ont révélé qu’il y a des liens très forts entre la flore intestinale et l’équilibre mental et émotionnel, autrement dit, le stress. L’on sait également qu’un microbiote intestinal en déséquilibre, en cas d’immunité déréglée, peut aussi impacter négativement sur la thyroïde et être un obstacle à son bon fonctionnement. Si votre médecin détecte ce problème de santé chez vous, il va vous prescrire un traitement qui régulera votre microbiote intestinal, de manière à permettre à votre organisme d’utiliser vos hormones thyroïdiennes T3 de la bonne façon. Non seulement votre stress sera moindre, mais votre thyroïde a de grandes chances de mieux fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.