L’angoisse de parler en public : quelles solutions ?

Les talents d’orateur n’ont pas été donnés à tout le monde. Eh oui, alors que certaines personnes ont une véritable aisance à parler en public, d’autres voient le discours en public comme un calvaire. L’idée d’affronter une assistance leur donne la boule au ventre. Ils ont le diaphragme bloqué. Le stress et l’angoisse s’ajoutent à l’équation. Si cela vous arrive un jour, sachez qu’il y a des méthodes pour surmonter le stress, l’angoisse et assurer un speech d’anthologie.

Être moins en proie à l’angoisse en oubliant ses peurs

La difficulté de parler en public vient de la peur. Vous redoutez d’affronter le regard des autres. Le manque de confiance en soi constitue aussi un autre facteur. Les personnes timides pensent que le monde entier est contre eux. Il s’agit parfois d’un vrai souci lorsque le problème devient une véritable phobie sociale. Or, contrairement à ce que les introvertis pensent, beaucoup de personnes souhaitent de tout cœur les voir sortir de leur carapace. Plusieurs techniques permettent de surmonter la peur. La plus fun d’entre elles consiste à imaginer que les personnes devant soi sont toutes nues. Ainsi, si quelqu’un devait rire pendant le speech, ce serait vous. Une autre manière de surmonter la peur et le stress, c’est de fixer du regard quelques individus dans l’assistance en qui vous avez confiance.

Se persuader d’avoir le pouvoir de convaincre et s’entraîner

Parler en public est tout sauf naturel. Les plus grands orateurs de ce monde ont tous pris la peine de s’entraîner. Quelques-uns d’entre eux écrivent et lisent leur discours à haute voix. Ils font de véritables répétitions jusqu’à ce que les mots deviennent fluides. Il est également nécessaire de travailler le gestuel. Vous avez intérêt à montrer à votre assistance que votre corps est d’accord avec ce que vous dites. Le meilleur moyen de s’exprimer gestuellement serait de se placer devant un miroir et de faire le speech. Si vous ne parvenez pas à vous convaincre, poursuivez l’entraînement. Barack Obama a une astuce pour réussir ses prises de parole en public. Il a pour habitude de rédiger lui-même ses discours, même si la Maison Blanche a toute une équipe rédactionnelle chargée de préparer ses speechs présidentiels.

Réapprendre à respirer convenablement

Il y a au moins trois manières de respirer. La meilleure d’entre elles consiste à inspirer et expirer de façon à libérer le plexus solaire bloqué. Concrètement, il faut arrêter de respirer en bougeant la cage thoracique. Cette mauvaise habitude entraîne la fatigue et d’autres problèmes. En public, ce serait dommage de montrer que vous faites une respiration thoracique. L’idéal serait de faire travailler naturellement le diaphragme. Ce muscle séparant l’abdomen et le thorax contribue au travail des alvéoles. Le site Debloquer-diaphragme.com vous apprend à le détendre, quelle que soit la situation. En effet, le diaphragme a tendance à perdre de sa souplesse face au stress. A la rigueur, essayez de faire une respiration ventrale. Cette technique permet de mieux oxygéner le cerveau. Bien qu’imparfaite, elle a porté ses fruits contre les crises d’angoisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.