Comment réduire le cholestérol ?

Une graisse naturelle essentielle à l’organisme, le cholestérol favorise la synthèse de la bile et entre dans la composition de nombreuses hormones. Provenant essentiellement du foie, on le trouve aussi dans les produits d’origine animale comme les viandes, les poissons et les œufs. Notant cependant qu’il se divise en deux grandes catégories, dont le bon cholestérol véhiculé par les lipoprotéines à haute densité et qui ne présente pas de risques dangereux pour la santé et le mauvais cholestérol, transporté par les lipoprotéines à basse densité, qui favorise le risque d’athérosclérose élevé. Il est alors indispensable de garder les bons et éliminer les mauvais. Mais, comment faire ? Voici toutes les réponses à vos questions.

Manger d’une manière saine

Pour réduire le cholestérol, il convient de diminuer la consommation de graisses et des acides gras saturés. Ainsi, les viandes et charcuteries maigres sont plus bénéfiques ; aussi, les viandes de poisson et de volaille sont préférables que les viandes de bœufs. De plus, il faut éviter les préparations culinaires à base de graisse et privilégier les grillades et les crudités. En cas de dépendance, l’idéal c’est d’utiliser des huiles riches en acides gras insaturés, comme l’olive, le maïs, le colza, le noix ou tournesol.
Malgré les bienfaits des produits laitiers, il faut choisir ceux qui sont moins gras, comme le lait écrémé, le yaourt, et éviter les pâtisseries et les crèmes glacées. L’excès de sel est aussi à éviter, outre le tabagisme qui contribue à l’inflexibilité des artères et les accidents cardio vasculaires et cérébrales.

Faire des exercices physiques régulières

C’est le remède par excellence pour limiter le taux de cholestérol l’organisme, car il l’élimine grâce à la diminution de la pression artérielle, évitant ainsi tout risque de maladies cardio-vasculaires et tout risque d’infarctus. Même la marche rapide d’une durée de trente minutes par jour suffit à renforcer les artères du cœur. Vous pouvez aussi nager, courir ou faire du vélo pour lutter contre l’accumulation des graisses et les désagréments liés à l’insuffisance veineuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *