Comment soigner une infection urinaire ?

Il existe plusieurs types d’infections urinaires, dont le plus courant est la cystite. Elle se traduit par une envie obsédante et continuelle d’uriner. Vous pouvez ressentir une brûlure lors de la miction et une douleur plus ou moins insoutenable dans le bas ventre. Normalement, une cystite se traite avec des antibiotiques à dose unique ou un traitement de 3 à 7 jours. Cependant, si elle n’est pas traitée à temps, elle peut avoir de nombreuses complications.

Que faire pour savoir si vous avez la cystite ?

Il ne suffit pas d’avoir envie d’uriner tout le temps pour affirmer que vous avez la cystite. Il faut faire le test de la bandelette. Pour ce faire, vous devez recueillir les urines matinales et tremper la bandelette dedans. La bandelette mesure deux paramètres, dont les nitrites et les leucocytes. Elle affiche les résultats grâce à des échelles de couleur. Trois résultats sont possibles : négatifs, positifs et douteux. Normalement les deux paramètres doivent être de mêmes couleurs. Autrement dit, ils doivent être tous les deux négatifs ou positifs pour affirmer ou pas une cystite. Si votre test est négatif, pensez à jeter un oeil à ce site qui apporte des solutions pour la cystite et d’autres infections connexes pour vous informer sur les causes de la cystite pour mieux prévenir son apparition.Toutefois, ils peuvent être de couleurs différentes. Dans ce cas, il faut refaire le test ou consulter un médecin, car le résultat est dit douteux.

Les méthodes courantes pour soigner la cystite

Si le résultat de votre test est positif, votre médecin vous prescrira sans doute des antibiotiques. Premièrement, il peut prescrire un traitement en dose unique de fosfomycine trométhanol. Deuxièmement, il peut opter pour un traitement à base de pivmécillinam pendant 5 jours. Troisièmement, il peut ordonner des fluoroquinolones en dose unique ou en traitement de 3 jours. Il peut s’agir du ciprofloxacine, du norfloxacinie, de l’ofloxacvine ou encore du loméfloxacine. La nitrofurantoïne peut être également prescrite pour un traitement de 5 jours. Avec le traitement médical, vous devez boire abondamment de l’eau et uriner régulièrement pour éliminer les bactéries dans l’appareil urinaire. En outre, il faut éviter les rapports sexuels jusqu’à la guérison.

Quel traitement en cas de complication ?

Une cystite mal ou pas soignée peut dégénérer en infection rénale grave. En effet, les bactéries peuvent atteindre les reins. A noter que cette complication peut facilement atteindre les personnes de plus de 75 ans qui souffrent d’insuffisance rénale sévère et les femmes ayant une malformation des voies urinaires. Ces personnes doivent réaliser un ECBU pour déterminer la bactérie responsable de l’infection et effectuer un antibiogramme pour tester sa résistance aux antibiotiques. En traitement d’urgence, le médecin peut prescrire du céfixime.

Que faire en cas de cystite récidivante ?

Bien que la cystite, cette infection urinaire, soit souvent bénigne et facile à traiter, elle présente toujours un risque de récidives fréquentes. Quand une personne est atteinte de cystite au moins quatre fois dans l’année, on parle de cystite récidivante. Dans ce cas, un ECBU est demandé. Puis, il faut tester la sensibilité de la bactérie responsable de la cystite par antibiogramme. Le patient est amené à réaliser régulièrement un test pour adapter en conséquence le traitement. Dans certains cas, un traitement chirurgical est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *