La goutte : les conseils pour prévenir et traiter cette arthrite

Faisant partie des maladies articulaires grave, la goutte se manifeste généralement sous forme d’inflammation douloureuse due à un taux d’acide urique élevé dans le sang et qui aboutit à une formation de microcristaux entre les articulations. Plus de 90% des cas survient généralement chez l’homme et les femmes en ménopause. Pour traiter et prévenir cette arthrite, il est important de se plier à une mode de vie saine, empêchant l’excès de production d’acide urique dans l’organisme. Voici donc quelques conseils pour vous aider.

Programme alimentaire à suivre

Pour éviter l’excès d’acide urique, il est préférable d’adopter une alimentation saine et équilibrée. En règle générale, un goutteux ou une personne susceptible d’avoir la goutte doit diminuer sa ration protidique journalière de 40 à 50 g par jour, en éliminant surtout les aliments riches en bases puriques. Il est aussi important de diminuer la ration de lipides d’environ 70 g par jour. Minimisez la consommation de sel, de beurre et de l’huile et appliquez-vous à une cure de fruits et de jus de fruit.
Quant à l’alimentation à privilégier, vous devez consommer plus d’hydrates de carbone pour métaboliser les graisses, qui risquent de constituer des corps cétoniques favorisant l’augmentation de l’acide urique dans le sang. Ce faisant, mangez plus de blé, de riz, de pain et de céréale. Les haricots et les noix ont aussi un niveau élevé d’hydrate de carbone, tout comme l’avoine et les fruits rouges.

Les aliments à bannir

Il est proscrit de consommer des abats et des légumineux tels que les lentilles. Il en est de même pour la consommation de boisson alcoolisé, en particulier la bière et l’alcool, qui favorise le déclenchement d’une crise de goutte. A noter que l’excès de viande rouge est aussi un facteur dangereux favorisant les arthrites chroniques.

Les attitudes à adopter

Pour conserver un corps vigoureux et en bonne santé, faites des activités physiques régulières, qui permet à la fois d’éviter le surpoids et l’inflammation des articulations. Faites des exercices modérées selon votre rythme et votre performance. Vous pouvez pratiquer la marche, le vélo ou la natation. N’oubliez pas de garder une bonne hydratation en buvant de l’eau entre 1,5 et 2 litre par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *